Limiter les effets du décalage horaire

Pour les voyageurs du ciel, notamment ceux âgés de plus de 50 ans, le décalage horaire est un problème assez commun. L’intensité n’est pas toujours le même et peut varier d’une personne à une autre, mais dans tous les cas, il engendre des effets désagréables qui peuvent venir gâcher votre planning pour les vacances. Pour limiter ces effets, voici quelques astuces.

Est-ce un effet du décalage horaire ou un simple malaise ?

Les effets du décalage horaire se font souvent ressentir à partir de 3 ou 4 heures de décalage. Si vous n’êtes pas un grand voyageur, il peut arriver que vous n’arriviez pas à distinguer ces effets aux simples malaises. La plupart du temps, les effets du décalage horaire se traduisent par une insomnie, une somnolence au cours de la journée ou encore à un trouble de concentration. Chez d’autres personnes, ils peuvent apparaître sous forme de fatigue, de désorientation, de maux de tête et de troubles gastro-intestinaux.

À faire avant le voyage

Il n’est pas possible de supprimer les effets du décalage horaire, mais vous pouvez tout de même limiter ces effets en préparant votre corps avant le voyage. Pour ce faire, vous pouvez commencer par régler vos horaires de sommeil quelques jours avant le départ. Si vous allez vers l’est, par exemple, vous aurez quelques heures d’avance par rapport aux horaires du pays dans lequel vous allez séjourner. En fonction du décalage qu’il y a, couchez-vous plus tôt ou plus tard. Pour ce voyage à l’est, par exemple, il faudra avancer vos horaires de sommeil.

Une fois sur place

Certes, après un long vol, il est tout à fait compréhensible que vous soyez fatigué, mais pour limiter les effets du décalage horaire, il est conseillé de faire du sport. Si vous partez dans un pays qui se trouve à l’ouest de votre pays de départ, faites du sport le soir et le matin le pays est à l’est de votre pays de départ. Ces quelques minutes de sport vont vous permettre de diminuer la fatigue et d’augmenter votre température corporelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *